Dernière mise à jour le 01/10/2017

Présentation


Ce montage qui utilise seulement 3 composants (CD4011 / condensateur / résistance), permet de générer un signal type créneau.Il est parfois nécessaire de créer des signaux pour obtenir un clignotement, ou pourquoi générer un signal créneaux.

Schéma 001


Cellule RC
Il est parfois nécessaire de créer des signaux de forme rectangulaire avec une fréquence fixe, et c’est le rôle de R1 et C1 qui vont permettent de cadencé ce signal.

CD4011
Avant de « rentrer » dans les formules mathématiques, j’aimerais vous orienté vers le datasheet du CD4011,

(clique pour voir)
 
Avez-vous remarqué :
=>VIL pour LOW LEVEL.
=> VIH pour HIGH LEVEL.
Tous se passe au niveau des entrées en tension (Input voltage) du CD4011. Et c’est d’ailleurs pourquoi je vais insister sur cette partie qui est importante je dirais même très importante pour le choix des cellules RC.
 




 
Pour une alimentation en +5Vcc il est stipulé que VIL 2V typique et VIH 3V
Pour une alimentation en +10Vcc il est stipulé que VIL 10V typique et VIH 5V
Pour une alimentation en +15Vcc il est stipulé que VIL 15V typique et VIH 6V

Condensateur C1
Oh!! un condensateur polarisé qui est sur un montage non polarisé!!, Oui vous allez me dire il y’a un risque, et je vous répond que non!!
Lorsque le potentiomètre est situé vers la sorie du U1:B, et que cette sortie soit à l’état logique bas, le condensateur est mis dans le bon sens si la sortie du U1:A est à l’état haut. Si maintenant la sortie du U1:A passe à l’état bas, la sortie du U1:B passe à l’état haut, le condensteur se voit avec un potentiel inversé à ses bornes.
Prenons d’ailleurs ce cas à la mise sous tension comme nous le montre la Figure A ci-dessous:


(Figure A)
 
Quand le condensateur est totalement déchargé, et si on met sous tension le montage électronique il devrait “exploser”, car le potentiel positif se retrouve sur le (-) du condensateur, mais dans ce cas de figure, le potentiel au point B lui!se retrouve aussi à un potentiel positif donc suffisamment haut pour avoir un état logique haut en entrée du U1:C, ce qui donne en sortie du U1:C un état logique bas qui est envoyé sur l’entrée du U1:A pour que la sortie du U1:A passe à l’état logique bas. Le condensateur se retrouve donc avec une tension nul à ses bornes. ….

Si nous mettons donc le potentiomètre le plus à gauche possible c’est-à-dire sur l’entrée du U1:C et que l’entrée se retrouve avec un haut logique, la sortie du U1:C passe à l’état bas et la sortie du U1:A passe à l’état haut la différence de potentiel au bornes du condensateur est donc nulle.
 
Continuons la suite, la sortie du U1:A est à l’état logique haut, la sortie du U1:B passe donc à l’état bas, on se retrouve maintenant avec un état bas au point B, la sortie du U1:C passe donc à l’état haut et la sortie du U1:A passe à l’état bas (inversion par rapport au précédent exemple).
 
humm! dans un cas de figure, on tourne en rond!!! et la différence de potentiel aux bornes du condensateur est toujours nul, par contre si on s’intéresse au led D1 et D2, celle-ci sont les deux allumées puisque à chaque fois les sorties changes d’états très très vite…

Potentiomètre RV1
Nul besoin de faire des commentaires, ce potentiomètre sert uniquement à modifer l’oscillation

Un peu de théorie
Pour les plus curieux je vous joins une Note de calcul

Potentiomètre RV1

Prototype



Non non ce n’est pas un Marsupilami….
j’ai quand même exagéré sur la tension admissible pour le condensateur. Pour le coup j’ai préféré utiliser une led bicolore.

Circuit(s) imprimé(s)


Aucun

Historiques


01/10/2017
-1er mise à disposition