Comment modifier un moteur triphasé en monophasé avec un condensateur ?


Souvent on est confronté à divers problèmes : on vient de faire changer le compteur de tri en mono et on se retrouve avec une pompe ou un autre moteur en triphasé, on a récupéré un moteur tri et on a que le monophasé et dans tous les cas on ne veut pas faire de frais.


Plusieurs solutions :
Remplacer le moteur tri par un mono : assez cher et plus encore si le moteur est spécifique. Acheter un convertisseur : solution convenable mais assez onéreuse (et sûrement trop quand il s’agit d’un bricolage avec un moteur de récupération). La plus simple : mettre un condensateur de déphasage.C’est cette 3ème solution qui va être développée.La mise en œuvre est très facile car elle exige très peu de modifications et le prix d’un condensateur entre dans un prix de revient plus que raisonnable. Toutefois attention, certains inconvénients doivent être pris en compte : Puissance du moteur réduite de 30% Couple de démarrage réduit de 50 à 100% suivant marque, modèle, puissance et vitesse. Au dessus de 1Kw montage très aléatoire, au-dessus de 1,5Kw peu conseillé, au-dessus de1,8Kw déconseillé. Toutes ces raisons sont d’ordre très techniques, mais disons qu’en résumé : un moteur tri à des différences mécaniques fondamentales par rapport à son homologue mono de même puissance et de même vitesse. Pour la puissance du moteur, on peut souvent s’en accommoder car il est rare qu’on l’utilise en puissance maxi, ou que le fabricant n’ai pas prévu une marge supérieure, dans le cas contraire il est totalement exclu de faire ce montage. Pour le couple de démarrage, là c’est au petit bonheur car avec ce branchement on ne sait jamais d’avance la réaction du moteur car suivant la qualité de fabrication du moteur ce couple peut-être de moitié à rien du tout et cela aucune formule de calcul ne le signale. Hormis ces petits inconvénients, en général : ventilateurs, petites pompes, petits et moyens moto-réducteurs marchent très bien, pour le reste, il faut essayer, on peut avoir un petit moteur de 0,25cv qui ne démarre pas et un 1,5cv qui marche très bien.

Le calcul du condensateur permanent


Un peu partout il est fait référence à la formule de Steimetz, malheureusement en pratique les fabricants l’utilisent très peu car elle ne tient pas compte en totalité et d’un élément essentiel d’un moteur, à savoir l’intensité par mm2 des conducteurs cuivre utilisés dans les enroulements. De plus mettre un condensateur de valeur supérieure à un certain plafond ne donne pas plus de puissance au moteur mais sinon de le faire “grogner” et chauffer (et surtout à vide). Il faut en plus savoir que l’intensité n’est pas du tout la même entre les moteurs de marques différentes, de type et de vitesse. Pour un moteur triphasé alimenté en monophasé (230V entre phases) et d’une puissance de 3kW quel condensateur utiliser ?

D’une manière général plusieurs formule son valable :
La puissance fourni par le condensateur est en Var il faut donc convertir des Watts en Var
On prend en général 1,4Kvar pour 1Kw, pour notre moteur cela fait 4,2Kvar soit 4200Var


Parlons puissance :
C=Q/(V²*2*3,14*f) avec : Q en Var
V tension simple (tension entre phase et neutre)
f la fréquence en hertz
C=4200/(230²*2*3,14*50)=252µF


Parlons courant :
Le courant que doit fournir le condensateur est de 18,26A (Q/P), même principe on applique 1,4Kvar pour 1Kw
C=I²/(Q*2*3,14*f) avec : Q en Var
V tension simple (tension entre phase et neutre)
f la fréquence en hertz
I en ampères
C=18,26²/(4200*2*3,14*50)=252µF


Et d’une manière très général on prend environ 1A pour 14µF, suffit de faire le produit en croix pour un courant de 18,26A le condensateur est de 255µF

Comment brancher le condensateur et quel couplage utiliser ?


Concernant le couplage toujours en triangle, barrettes (U1/W2, V1/U2, W1/V2)

moteur-triphase-en-monophase-1

Démarrage avec condensateur de ligne

moteur-triphase-en-monophase-2