Dernière mise à jour le 15/08/2014

Présentation


Ce montage électronique a l’avantage d’avoir deux modes de fonctionnement (Mode gradateur ou non).

Schéma



gradateur-002


Alimentation
L’alimentation peut se faire sous une tension pouvant supporter 12V, un simple régulateur de tension suffit, vous pouvez opter pour une alimentation redressé ou bien une pile de 9V, vous avez le choix.


Potentiomètre RV1
Le potentiomètre RV1 permet de régler le rapport cyclique du signal PWM entre 0% et 100%.
0%=>0V
20%=>1V
40%=>2V
90%=>4,5V
100%=>5V


Mode gradateur ou non rôle de Bp1
En Mode gradateur : Le Bp1, doit être un bouton type accroche ou petit interrupteur, comme le montre la vidéo un peu plus bas. Lorsque le Bp1 est enfoncé, seul le potentiomètre RV1 fait varier le rapport cyclique , ainsi vous vous retrouvé avec un signal PWM qui dépend de RV1.
En mode non gradateur : lorsque le bouton Bp1 est désactivé, le potentiomètre est désactivé et le Bp2 permet de faire fonctionner la sortie en tout ou rien.


Sortie puissance
La sortie du signal PWM ce fait sur la broche 7 (GP0), et sur cette même pattes j’ai opté pour mettre en sortie un transistor type MOSFET. Puisque la broche 7 nous donne un signal PWM compris entre 0 et 100%, le transistor MOSFET va « isolé » la partie commande de la puissance. L’avantage de ce MOSFET, c’est que vous pouvez brancher en sortie des charges pouvant monter jusqu’à plusieurs ampères, dans mon cas je n’utilise seulement une petite ampoule (luciole) qui elle absorbe un courant d’environ 40mA sous une tension de 12V.

Logiciel du PIC


Aucun

Prototype


Une petite vidéo c’est mieux!!


Circuit imprimé


Aucun

Présentation


15/08/14
– Première mise à disposition.