Présentation


implantation-compteur-002
Ce compteur électronique, comme son nom l’indique permet de compter ou décompter un certain nombre de pièce jusqu’à 99 et remise à zéro automatique. Nous verrons en détails le fonctionnement de ce montage, je vous laisse le code source au format (*hex), ce compteur a été testé sur la platine EasyPic 7.

Schéma 002a



compteur-002a


Alimentation régulée L7805C
Nous avons à faire à un régulateur de tension positive +5Vdc, la tension d’alimentation en entrée peut se faire sous une tension continue comprise entre 7,5V et 18V. Comme vous pouvez le voir le PIC 18F45K22 peut fonctionner sous une tension inférieur à 5Vdc. Je vous déconseille fortement de ne pas alimenter ce PIC sous une tension supérieur à 5Vdc sous peine de le détruire.


Afficheurs 7 segments
J’utilise pour ce montage des afficheurs à anode commune, l’ensemble des leds (affichage 7 segments) sont reliées à des résistances d’une valeur de 330 Ohms, il est possible de diminuer à 160Ohms pour avoir un affichage un peu plus fort. Attention à ne pas être en dessous vous risquerez de ne plus rien voir du tout !


Changer les chiffres
Oui bien entendu, le but recherché est d’incrémenter ou de décrémenter le comptage. Chaque pression sur le bouton poussoir Inc (incrémente), incrémente de 1 la sortie du port D, puis lorsque la dixième incrémentation arrive, le port C prend le relais, et ainsi de suite jusqu’à la valeur 99. A la centième pression sur le bouton poussoir, nous avons une remise à zéro de l’afficheur, et un nouveau cycle est disponible et ça à volonté.

Schéma 002b



compteur-002b


Des boutons poussoirs qui se transforment en capteurs
Le schéma ci-dessus est une version basé sur des diodes infrarouges (IR), qui permet d’incrémenter (0 à 99) ou de décrémenter (99 à 0), même fonctionnement que les schéma 001a à quelque chose près., puisque nous utilisons des diodes IR et non des boutons poussoirs.


Mode Inc / Dec
Il est possible par l’intermédiaire d’une commande à distance (relais, bouton, ou autres organes mécaniques…) le mode de fonctionnement. Lorsque le cavalier est en postion Inc, le compteur ne fait que d’incrémenter, d’ailleurs je tiens à vous signaler que lorsque le mode est en postion Inc, le compteur compte de 0 à 99 et recommence son cycle, lorsque la valeur passe de 99 à 0, par contre, lorsque le cavalier est en position Dec, le compteur décrémente mais une fois arrivé à zéro il ne recommence pas son cycle en partant de 99.


Led D1 et D2
Ces leds sont faculatives, puisque elle pemet uniquement d’avoir un aperçu lorsque le cavalier est en position Inc ou Dec, il est vrai que pour une commande à distance il est plus facile de voir d’un seul coup d’oeil la position du mode Inc/Dec.

Partie commande



schema-commande-compteur-002b


La partie commande permet de gerer toute la partie incrémentation, en effet, lorsque nous somme en position Inc (incrémenter), c’est la partie de gauche qui fait le travail, lorsque l’infrarouge est en direct sur le récepteur type LTR-4208, cette diode est passante et on se retrouve à environ une tension égale à zéro volt (théorique) à ses bornes, mais…mais en pratique ce n’est pas le cas !!!.
En ce qui concerne l’AOP, celui-ci joue le rôle de comparateur, effectivement lorsque la tension sur la borne non inverseuse (E+) est supérieur à la borne inverseuse (E-), alors la tension en sortie de l’AOP est 0V (AOP relié à au 0V de l’alimentation) et cas contraire la tension en sortie de l’AOP est environ +Vsat.
Je tiens quand même à vous signalé que en sortie de l’AOP (TL071CP) la tension n’est pas vraiment de 0V, le rôle de (R23/R24/R29/R30), permet de modifier la tension pour éviter que le transistor soit toujours passant (saturé), je vous laisse réfléchir pourquoi 😉


Input comme entrée
La tension admissible sur les l’entrées du PIC 18F45K22 ne doit pas être supérieure à la tension d’alimentation, il faut donc utiliser la tension d’alimentation pour alimenter les entrées du PIC c’est plus judicieux ;-).
Niveau courant, essayer de mettre une résistance de tirage « Push/pull » de 1Mohm, vous allez voir le PIC ne réagit pas, essayer une résistance de 10Kohms c’est déjà mieux…
En effet les courants en sortie ne doivent pas être supérieur à 25mA,s i le PIC18F45K22 dispose au total de 35 I/O (Input/Output), il en résulte que le courant max consommé serais de (0,025*35=0,875mA !!) Aïe !!!Aïe !! Aïe! si toutes les sorties étaient activées cela voudrais dire que le courant consommé par le PIC est de 0,8A ??
Regardons un peu plus près le datasheet au niveau des caractéristiques électriques il est stipulé que :
Idd(max)=200mA Courant max pour l’ENSEMBLE des ports activés -> 200mA
Ioh(max)=25mA


Avec un courant de 0,8A notre PIC va par faire longtemps, hum…! il faut revoir les courants de sortie en changeant la valeur des résistances de sorties?.
Le courant de sortie Ioh doit donc être inférieur à 25mA et plus précisément Ioh=5mA car 0,005*35=175mA (un peu en dessous), mais pour 6mA 0,006*35=0,210mA (un peu au dessus). Nous retiendrons donc 5mA. (ce n’est pas les 714µA qui vont faire la différence ).

Logiciel du PIC


Aucun

Prototype


Compteur 002a

test-1

test-2

test-3

test-4

test-5

test-6


Compteur 002b

test-7

test-8

Circuit imprimé


Aucun, testé uniquement sur la platine EasyPic 7.

Historiques


– 05/07/14
Rajout du compteur 002b
– 29/06/14
Première mise à disposition.