Présentation


Dans ce présent article nous allons aborder le calcul du courant de défaut, qui permet de régler le magnétique du disjoncteur voir Réglage disjoncteur

Protection contre les contacts indirects


Le courant de défaut entre phase et masse – ou entre un conducteur de phase et le conducteur de protection – doit être éliminé dans un temps compatible avec la sécurité des personnes.
Ce temps est déterminé par une courbe en fonction de la tension de contact présumée, basé sur les effets physiologiques du courant électrique sur le corps humain voir
Protection contre les risques du courant électrique


Temps de coupure

Application au schéma TN


Le courant de défaut If est égal à :

If=U0/Zd
U0 étant la tension nominale de l’installation entre phase et neutre,
Zs étant l’impédance de la boucle de défaut.


Protection par fusibles


Protection par fusible


La règle de protection consiste alors à s’assurer que le courant de défaut If provoque certainement la fusion du fusible dans le temps prescrit, en vérifiant que le point correspondant du graphique de fonctionnement des fusibles I(t) se trouve au-dessus de la caractéristique supérieure de la zone de fusion du fusible.
Le point A correspondant au temps t0 prescrit pour le courant de défaut If doit se trouver au-dessus de la limite supérieure de la zone de fonctionnement du fusible (FF). t1 est le temps réel de fusion du fusible résultant du courant de défaut If.


Protection par disjoncteurs

Protection par disjoncteur


Lorsque le dispositif de protection est un disjoncteur, il suffit de s’assurer que le courant de défaut If est au moins égal au plus petit courant Im assurant le fonctionnement instantané ou de court-retard du disjoncteur ; en effet, les temps de fonctionnement des disjoncteurs sont généralement inférieurs aux temps prescrits.

Si If est supérieur ou égal à Im, la protection est assurée.

Si If est inférieur à Im., il y a alors lieu, soit de diminuer le courant de fonctionnement instantané Im ou de court retard du disjoncteur (réglage du magnétique) si cela est possible, soit de réaliser des liaisons équipotentielles supplémentaires satisfaisant à la condition du paragraphe 415.2 de la NF C 15-100 telles que la résistance R entre toute masse et tout élément conducteur simultanément accessibles soit telle que :
R ≤ 50/Im
soit d’assurer une protection par des dispositifs à courant différentiel-résiduel de courant différentiel-résiduel assigné IΔn ≤ If.
Des disjoncteurs sélectifs peuvent être utilisés dans les circuits de distribution.

Si le courant de défaut If est supérieur au plus petit courant assurant le fonctionnement instantané du disjoncteur Im’ le temps de fonctionnement instantané ou de court-retard t1 du disjoncteur est nettement inférieur au temps t0 prescrit..

Méthodes de calcul



Courant de défaut